Home » News » Enola Holmes : la série Netflix attaquée en justice
western-style-2312246_640 (1)

Enola Holmes : la série Netflix attaquée en justice

Au fil des ans, la renommée du groupe Netflix ne cesse de prendre de l’ampleur. En effet, depuis sa création, la structure n’a jamais cessé d’émerveiller son public à travers la qualité des films qu’il propose. Mais cette fois-ci, sa nouvelle série Enola Holmes vient de se heurter à un sérieux problème de justice. Découvrez ce qu’il en est sur cette page.

L’histoire de droit sur la série Netflix

La série de romans Enola Holmes a été écrite par Nancy Springer. Elle est spécialisée dans le détournement de personnages. L’auteure américaine a vu sa popularité grimpée après la sortie d’Enola. Netflix s’est donc inspirée du tome 1 intitulé « La double Disparition » pour réaliser son film sur le monde de la petite sœur de Sherlock.

Les descendants de Conan Doyle, avaient dans le passé saisi la justice pour attaquer l’œuvre de cette dernière puisqu’ils ne digéraient pas le succès de ce roman qui était inspiré de celui écrit par leur aïeul. Le juge avait statué que l’ensemble des aventures écrites avant 1923 appartenaient désormais au domaine public. Ce verdict s’est vu contourner aujourd’hui dans l’attaque contre Netflix. La famille affirme que son intrigue concerne uniquement les histoires écrites entre les années 1923 à 1927.

Que s’est-il passé avec la série Enola Holmes produite par Netflix ?

Le géant du streaming annonçait depuis avril, la sortie d’un film basé sur l’ensemble des aventures d’Enola Holmes. Cette dernière est la petite sœur turbulente du personnage Sherlock. Après la diffusion des premières images, les descendants d’Arthur Conan Doyle attaquent le projet en justice.

En effet, ceux-ci reprochent à la structure d’avoir changé la façon d’être du Sherlock qu’ils trouvent trop empathique et humaine dans la série. La sortie du film était prévue pour septembre prochain, mais cette plainte en justice vient de changer la donne. Pour ne pas faire dans la demi-mesure, la famille Conan Doyle a intenté un procès contre le réalisateur Harry Bradbeer, Legendary Pictures, Springer, Penguin Random House et Netflix.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>